Le tec, tellement en commun !

UPDATE : enquêtes publiques reportées / La procédure de demande de permis est lancée !

 

UPDATE – 20 avril 2021 : Suite à la demande du fonctionnaire délégué de soumettre le projet au décret dit « décret voirie », les délais annoncés (60 jours) sont suspendus.
Les enquêtes devraient démarrer dans les communes désignées par le fonctionnaire délégué dans le cadre de la procédure administrative à la fin du mois de mai, sous réserve de confirmation.
Plus d’informations à venir sur ce site.

 

Par courrier daté du 16 février, les différents acteurs concernés par le dossier BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) de Charleroi ont appris aujourd’hui que la procédure de demande de dépôt de permis relative à ce projet est officiellement lancée ! Le dossier a été déclaré complet par le fonctionnaire délégué de la Région wallonne en charge de son examen. Concrètement, cela signifie que les communes concernées par le projet vont devoir réaliser dans les 60 jours leur enquête publique.

La complétude des dossiers de permis signifiée par le fonctionnaire délégué marque donc le coup d’envoi des consultations des communes impactées par le BHNS, à savoir : Charleroi, Montigny-le-Tilleul, Ham-sur-Heure-Nalinnes, Gerpinnes. Chacune organisera cette phase selon ses propres modalités. Afin de faciliter ce processus et par souci de transparence, les détails pratiques relatifs aux consultations du dossier auprès des communes ainsi que les documents qui peuvent être consultés dans ce cadre seront regroupés sur ce site internet dédié au BHNS. Nous invitons donc tout citoyen souhaitant participer à ces enquêtes à consulter régulièrement ce site dans les jours à venir. Il sera mis à jour au fur-et-à-mesure des informations communiquées par les communes.

 

POUR RAPPEL

 

Le développement d’un Bus à Haut Niveau de Service dans le Sud de Charleroi a pour objectif d’offrir aux citoyens un modèle de transport en commun, efficace, moderne, sûr et résolument tourné vers l’avenir.

Transformer à l’occasion de leur réhabilitation la N53 et la N5, artères importantes du réseau routier structurant wallon, en boulevards urbains conviviaux représente en effet une belle opportunité d’améliorer la mobilité comme le cadre de vie de cette partie du territoire. Repensant totalement l’utilisation de l’espace public existant, le projet a donc entièrement redessiné la mobilité de ces deux axes afin de permettre des circulations agréables et sécurisées à pied, à vélo, en bus et en voiture, avec des aménagements en harmonie et en cohérence avec le contexte local.

Le lancement de ce chantier de 3 années est actuellement planifié au plus tôt au printemps 2022.

 

En quelques chiffres :

  • 10,5 km de ligne
  • 54 arrêts
  • 820 places de parking
  • 1 bus toutes les 10 minutes

Ce chantier est développé dans le cadre du « PIMPT » (Plan mobilité et infrastructure pour tous 2020-2026) adopté par le gouvernement wallon en juillet 2020.